Facebook

Plan d'accès

Plan d'accès

Contacter l'Administration

Guichet électronique

Notifiez des problèmes dans l'espace public

Liens utiles

 

Lisez le Wolvendael en ligne

 

Vous êtes ici : Accueil / L'Administration / Environnement / Air et climat / Qualité de l'air / L'effet de serre : utile ou nuisible ?

L'effet de serre : utile ou nuisible ?

L'effet de serre : utile ou nuisible ?

Le dioxyde de carbone (CO2) est produit lors de toutes réactions de combustion en présence d'oxygène. Ceci est valable tant pour la combustion de carburant dans un moteur de voiture ou dans une chaudière que pour le fonctionnement d'un haut fourneau ou la respiration des êtres vivants («combustion» des aliments).

Le CO2, en captant l'énergie des rayons infrarouges, participe à l'effet de serre. Le principe de l’effet de serre est simple : l’atmosphère terrestre piège la chaleur qui provient du soleil, ce qui augmente sa température.

L’effet de serre est un phénomène naturel qui permet d'assurer une température suffisante à la vie sur notre planète. Sans l’effet de serre, la température moyenne à la surface de la terre serait de –18°C au lieu des +15°C que nous connaissons actuellement.

Cependant, les activités humaines ont entraîné un accroissement important de ce phénomène qui se traduit par le réchauffement de la planète. La température moyenne de la terre a augmenté de 0,3 à 0,6°C en 100 ans et les estimations faites pour le siècle à venir parlent d'une augmentation possible de 0,3°C par décennie.

Si cela se confirme, les conséquences sur l'écologie de la planète seront considérables (modification du climat, élévation du niveau des mers, fonte des glaciers, réduction des ressources en eau potable, perte de biodiversité, …).

À Bruxelles, les principales sources de gaz carbonique sont le chauffage des bâtiments (39%) et les transports (32%).

La Commune d’Uccle s’est lancée dans un « Bilan carbone » afin de déterminer la production de dioxyde de carbone issue des activités de service à la collectivité de l’administration communale d’une part, et celle issue des activités de nos habitants d’autre part.

En voici les principaux résultats :

Le Bilan Carbone s'inscrit dans une démarche de développement durable et de lutte contre le réchauffement climatique. Il est à la fois une méthode et un outil de comptabilisation des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Haut de page 

 

Qu'est-ce qu'un Bilan Carbone ?

Cette méthode spécifique a été mise au point par le Ministère français en charge de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables et le Ministère en charge de l’agence française pour l ‘environnement (ADEME). Plus d’informations sur la méthode.

Le Bilan Carbone s'apparente à une démarche comptable et ne nécessite aucune mesure de gaz.

Il permet d'établir un bilan annuel chiffré des émissions de GES et par là de poser les bases d'une réflexion globale :

  •  Quelles sont nos émissions de GES ?
  • Quel avenir pour la commune dans une perspective de raréfaction des combustibles fossiles et d'une augmentation de leur coût ?
  • Quels moyens d'action peut-on envisager pour réduire nos émissions de GES et ainsi notre impact sur le climat ?

 

Les principaux GES pris en compte sont:

  • le dioxyde de carbone (CO2) ;
  • le méthane (CH4) ;
  • le protoxyde d'azote (N2O) ;
  • les hydrofluorocarbures (HFC) ;
  • les perfluorocarbures (PFC) ;
  • l'hexafluorure de soufre (SF6).

 

Les émissions considérées sont non seulement celles générées directement sur le site mais aussi toutes celles qui concourent tant en amont qu'en aval à la réalisation de l'activité principale. Les principaux postes concernés sont :

  • l'énergie (chauffage, électricité) ;
  • le transport de personnes et de marchandises ;
  • les matériaux entrants (métaux, plastiques, verre, ...) et les services tertiaires (téléphone, banque, expertise,...) ;
  • les déchets et les eaux usées ;
  • les immobilisations (immeubles, parc informatique, machines et outils) ;
  • l'utilisation du produit (consommation d'énergie) ;
  • la fin de vie des produits (déchets mis en décharge, incinéré, recyclé) ;

 

Chaque donnée chiffrée est convertie en émissions de GES via le facteur d'émission du processus considéré. Les résultats sont exprimés en tonne équivalent carbone (ou dioxyde de carbone).

Haut de page 

 

Le Bilan à Uccle

Cette étude porte à Uccle sur deux sources définies :

  • les « Patrimoine et Service » qui couvrent la consommation d'énergie et le carbone immobilisé dans les bâtiments communaux (immeubles de bureaux, techniques, écoles, crèches, bibliothèques, conciergeries ...), ainsi que les activités de service à la collectivité (tournée des véhicules de ramassage, voiries, entretiens, déplacements de personnes...) ;
  • le « Territoire » d'Uccle qui implique tout fonctionnement et toute activité se déroulant sur le territoire physique de la commune: entreprises industrielles, tertiaires, artisanales, commerciales et les activités liées à la vie des habitants (habitat, déplacement, loisirs, alimentation, flux de transport...).

 

Le Bilan Carbone constitue pour la commune un outil aux possibilités multiples :

  • outil d'aide à la décision: il permet d'obtenir un ordre de grandeur des postes émetteurs de GES et de mener des actions éclairées ;
  • outil de management environnemental: on peut comparer entre elles les émissions d'une année sur l'autre et évaluer le potentiel de divers objectifs et actions de réduction.

 

Il se déroule en trois phases depuis juin 2008 :

  • le diagnostic et état des lieux (conscientisation des intervenants, collecte de données, traitement des résultats) ;
  • la définition d'objectifs (le taux de réduction d'émissions de GES à envisager dans un certain délai) ;
  • l'établissement d'un plan d'actions pour atteindre l'objectif.

 

Les résultats du diagnostic sont à présent connus, ils ont été communiqués au public lors d'un forum le 14 octobre 2008.

Pour le volet « Patrimoine et Services » le total des émissions s'élève à 30.000 Tonnes équivalent CO2 (TeCO2).

Haut de page 

 

Résultats globaux "Patrimoine et Service" par compétence

Compétence     TOTAL TeC02       %
Administration générale 2.646 9 %
Enseignement 8.227 27 %
Régie foncière 1.022 3 %
Transports et garage 444 1 %
Déchet 1.165 4 %
Équipements sportifs 2.437 8 %
Culture et tourisme 915 3 %
Action sociale 418 1 %
Propreté et espaces verts 1.726 6 %
Voirie 11.232 37 %
Bâtiment et travaux 27 0 %
T O T A L 30.258                                

Haut de page 

 

Résultats globaux "Patrimoine et Service" par source

Sources   TOTAL, TeCO2       %
Sources fixes 6.608 22 %
Fret 583 2 %
Déplacements de personnes 6.314 21 %
Matériaux et services entrants 2.435 8 %
Fin de vie des déchets directs 2.637 9 %
Immobilisations 11.681 39 %
T O T A L 30.258                                

30.000 TeCOreprésentent :

  • les émissions annuelles de 2.200 belges (14TeCO2/habitant)‏ ou 2,7 % des habitants d’Uccle ;
  • 2.5000 tours de la Terre à l’équateur en voiture moyenne (6.000 voitures moyennes sur 1 an) ;
  • 1.400 trajets Terre-Lune en Train ;
  • 3.500 A/R Bruxelles-New-York en seconde classe en avion ;
  • 18.000 tonnes (ou 32.000 m3) de bois brut ;
  • + de 4000 Ha de forêt sur 20 ans, soit :
      • 1,8 x la superficie d’Uccle ;
      • 9 x la superficie de Forêt sur Uccle ;
      • 96% de la forêt de Soignes ;
  • 2,5 millions d’arbres.

  

Pour le volet « Territoire » le total des émissions s'élève à 1.036.756 Tonnes équivalent CO2 (TeCO2).

Récapitulatif des émissions de CO2Tonne équivalent CO2Pourcentage
Tertiaire 147.405 14 %
Résidentiel 199.633 19 %
Transport de personnes 260.306 25 %
Transport de marchandises 45.541 4 %
Constructions et voiries 19.438 2 %
Fin de vie des déchets 6.349 1 %
Fabrication des futurs déchets 358.085 35 %
T O T A L 1.036.756

 

Le tableau ci-dessus ne tient pas compte de la consommation de biens (aliments, biens de consommation des ménages,...). Si on considère ce secteur, il produit  pour les habitants de la commune d'Uccle 2.600.000  TeCO2.

Par cette étude, on évalue donc à 48,5 le nombre de Tonnes équivalent CO2 émises en un an pour un  ucclois. Or, selon les recommandations du GIEC (Groupe d'experts Intergouvernemental sur  l'Evolution du Climat) pour limiter la hausse de température et permettre à chaque être humain le même droit à se développer, le nombre de TeCO2 à viser est de 1,2... d'ici 2050 !               

La définition d'objectifs à Uccle semble donc assez triviale ... Il reste à mettre au point le plan d'action pour y parvenir. Ce à quoi les experts du bureau d'étude Factor X et les services de l'administration sont occupés ...

Haut de page 

 

Retour au menu principal

Actions sur le document

A titre exceptionnel et en raison des mauvaises conditions climatiques, l’apéro et le marché du Bourdon sont annulés ce vendredi 18 août.

Rendez-vous dès la semaine prochaine.

En raison de la 2ème édition des Brussels Equestrian Endurance Masters,

la chaussée de la Hulpe entre la Drève de Lorraine et l'avenue Franklin Roosevelt ainsi que le Bois de la Cambre en direction du centre seront fermés à la circulation du 17/08 au 19/08 de 9h00 à 21h00. 

Les travaux de voirie en cours

Agenda
&nbsp
« Août 2017 »
Août
LuMaMeJeVeSaDi
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Événements à venir
Place(s) à l’Art repart pour une nouvelle saison! 14/05/2017 - 24/09/2017 — Parvis Saint-Pierre, Parc de Wolvendael
Lire dans les parcs 04/07/2017 - 29/08/2017 — Parc de Wolvendael
CULTURE - Rencontres photographiques à Uccle « Fête, travail, hasard et compagnie » 16/07/2017 - 31/08/2017 — Parc de Wolvendael - Allée des Tilleuls - entrée Dieweg
La commune d'Uccle appelle toute association uccloise à objectif social à se porter candidate à l'octroi d'un subside communal 26/07/2017 - 30/09/2017 — Action Sociale d'Uccle
Concert au Parc de Wolvendael le 20 août 2017 20/08/2017 11:30 - 12:30 — Théâtre de Verdure - rue Rouge/av. Wolvendael
Tous les événements à venir…

 

Carte des ressources durables

Agenda 21

Guichet énergie