Facebook

Plan d'accès

Plan d'accès

Contacter l'Administration

Guichet électronique

Notifiez des problèmes dans l'espace public

Liens utiles

 

Lisez le Wolvendael en ligne

 

Vous êtes ici : Accueil / L'Administration / Environnement / Biodiversité / Les plantes invasives

Les plantes invasives

Espèce invasive?

Une espèce est qualifiée d’invasive lorsqu’elle répond à trois critères:

  1. être d’origine étrangère : l’espèce est introduite dans un environnement différent de celui où elle a évolué (aire d’origine);
  2. être en expansion géographique : après introduction, l’espèce se répand dans l’environnement et colonise des habitats naturels ou semi-naturels;
  3. être responsable d’effets indésirables du point de vue écologique, économique et/ou de santé publique.

Exemple de plante invasive: le bambou

Plusieurs personnes sont tentées d'orientaliser leur jardin en y plantant des bambous.
Mais le bambou a des racines qui s'étendent par rhizomes, pousse à la vitesse de 30cm à 1m par jour et si on le coupe il repousse. De plus, il se joue des pots et des bâches horticoles censées empêcher sa propagation et ses rhizomes vont aller courir sous terre dans tout le jardin et dans celui du voisin. Ils peuvent attendre 5 ans avant de resurgir.

Il convient donc, si vous faites le choix d'en planter, d'entraver leur progression par une barrière très efficace (bâche épaisse, plaques anti-racines d'au moins 60 cm de profondeur) afin qu'ils n'envahissent pas tout le jardin et celui du voisin…
La région Picarde a établit une fiche relative aux bambous (PDF).

Pour plus d'informations sur les plantes invasives en général, nous vous conseillons le site d'ALTERIAS.

Deux indésirables à Uccle

Avec le printemps réapparaîtront la renouée du Japon et la berce du Caucase, les deux plantes invasives les plus présentes sur notre territoire.

Éliminer les plantes invasives

Pour les éliminer, armez-vous de patience, ce sont des adversaires coriaces et féroces.

L'utilisation de la méthode chimique (pesticide) avec ces deux plantes n'est pas très efficace car leurs réserves se situent au niveau de leur rhizomes, qui ne sont pas atteints du tout par les pesticides qui sont pulvérisés sur les systèmes aériens (tiges, feuilles,...).
De plus l'utilisation de pesticides n'est autorisée qu'en domaine privé et est dangereuse pour l'environnement et les utilisateurs. 

Nous conseillons donc aux Ucclois qui ont de telles plantes dans leur jardin d'intervenir rapidement suivant les conseils donnés sur les pages concernant la renouée du Japon et la berce du Caucase.

Les plantes invasives à Uccle

Sur les espaces publics

Il existe un inventaire des sites ucclois comportant de la renouée dans notre Administration.
En effet, u
ne cartographie des renouées est effectuée sur la Commune depuis 2010. Elle est réalisée par différents services communaux (Environnement, Vert et Voirie) et également par des associations actives sur Uccle (SOS Kauwberg, Natagora,…) qui nous informe des localisations de ces plantes.

Cette carte n'est probablement pas complète, d'une part à cause de l'absence d'accès aux terrains privés non visibles depuis la voie publique, et d'autre part de la vitesse de propagation de la renouée. Elle est utilisée par votre Administration afin de cibler ses actions.

Sur les espaces privés

Quand un agent communal constate la présence de renouée dans une propriété privée depuis l'espace public ou quand il y a suspicion de renouées dans un quartier, un courrier personnalisé (dans le premier cas) ou un "toute-boite" (dans le second cas) est envoyé. Ce courrier explique au(x) riverain(s) que la renouée (décrite et en photo) a un effet négatif et envahissant sur leur jardin et leur donne également des pistes pour lutter contre la renouée.

Si vous constatez la présence de renouée du Japon ou de berce de Caucase, envoyer un mail.

Que fait la Commune?

Depuis 2010, la Commune d'Uccle engage annuellement un budget destiné à des interventions en domaine public par une entreprise extérieure. 
La méthode utilisée est la méthode mécanique: fauchage régulier, placement d'un géotextile et après quelques années, plantation d'espèces indigènes.

Plus d'informations

 

 

Actions sur le document

Attention !

Travaux STIB : renouvellement des voies de tram sur le rond-point Churchill. Fin prévue pour le 25 février 2018.

  • La circulation n’est autorisée que sur une seule bande dans le rond-point;
  • Le stationnement y est interdit;
  • Les lignes de tram 3 et 7 sont limitées de part et d’autre du rond-point (jusqu’au 18 février).

Depuis le début des travaux, les services de police sont présents sur les lieux aux heures de forte affluence (matin et soir) afin de limiter au maximum les embarras de circulation dans le rond-point et dans l’avenue Winston Churchill. Dès le lundi 19 février, compte tenu de la fin des vacances scolaires, le Bourgmestre a demandé un doublement des effectifs policiers.

Les travaux de voirie en cours

Agenda
&nbsp
« Février 2018 »
Février
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728
Événements à venir
L'impro à toutes les sauces ! 01/03/2018 20:00 - 23:00 — Espace 1180
Semance, une nouvelle grainothèque dans notre commune 18/03/2018 10:30 - 15:00
L'impro à toutes les sauces ! 26/04/2018 20:00 - 23:00 — Espace 1180
ACQU asbl : Concours photo 2018 et Exposition 07/06/2018 - 20/06/2018 — Doyenné-Maison des Arts d'Uccle, 102 rue du Doyenné
Tous les événements à venir…

 

Carte des ressources durables

Agenda 21

Guichet énergie