Vue de l'allée centrale du cimetière du Dieweg
Move 1180 : tous les services communaux ont intégré le nouveau Centre administratif d’Uccle (rue de Stalle 77) et sont totalement opérationnels

Plans de gestion des espaces verts

Afin de mettre et place et de pérenniser la gestion écologique des espaces verts, la Commune a élaboré et mis en oeuvre des plans de gestion pour certains espaces verts. D'autres suivront... 

Ces plans de gestion sont actuellement au nombre de 2 :


Plan de gestion du cimetière de Verrewinkel

Le cimetière de Verrewinkel occupe une position tout à fait privilégiée dans la Commune. Il est encadré par les Zones Spéciales de Conservation du Kauwberg, du Parc de la Sauvagère et du Plateau Engeland. Il constitue donc un élément central dans le maillage vert du sud de Bruxelles.

De plus, le cimetière représente pour beaucoup un lieu de passage douloureux, un site symbolique. Mais c'est aussi un espace à l'abri de la vie trépidante, où le calme peut mener à la sérénité. Ces conditions en font un espace vert dont la qualité mérite d'être mûrement travaillée. Et cette surface conséquente au sein de la Commune représente un espace digne d'intérêt pour la flore et la faune locale.

Afin de préserver ce lieu au mieux, un Plan de Gestion a été élaboré par la Commune afin de parvenir à une gestion durable et réfléchie de cet espace vert qui occupe une place stratégique dans notre verte commune. Faire du cimetière un lieu de vie participe aussi au respect de ses occupants et de ses visiteurs.

La création et la mise en œuvre de ce plan est le fruit d'une étroite collaboration entre le Service Travaux, le Service Etat Civil, le Service Vert et le Service Environnement. Un comité d'accompagnement interdisciplinaire, intégrant les représentants des divers services communaux mais aussi des experts extérieurs, a accompagné les différentes étapes de l'élaboration de ce plan. Ce plan de gestion a été approuvé par le Collège des Bourgmestre et Echevins en date du 27 janvier 2009.

Nous espérons, grâce à toutes les actions découlant de ce Plan de Gestion, sauvegarder la biodiversité du vallon en contrebas, classé comme Zone Verte de Haute Valeur Biologique (ZVHVB) et attenant au plateau Engeland, tout en respectant l’esthétique du site.

Nous vous invitons à nous faire part de vos idées et remarques concernant le cimetière de Verrewinkel, cet espace étant dédié à vos familles.

Contact et informations

Pour plus d’informations, contacter la responsable des plans de gestion :

Label

Le Cimetière de Verrewinkel a également été labélisé  «Réseau Nature» par l’ASBL Natagora, récompensant ainsi les efforts entrepris par la Commune d’Uccle pour favoriser le développement de la nature et de la biodiversité.

 Télécharger le Plan de gestion du Verrewinkel


Plan de gestion du cimetière du Dieweg

Le cimetière du Dieweg est l’un des lieux les plus insolites de notre commune. Installé le long de l’ancien chemin du Dieweg, son terrain en pente, qui occupe la rive droite de la vallée du Geleytsbeek, offre une perspective vers le parc de la Sauvagère.

Classé depuis 1997, il est devenu aujourd’hui le refuge d’une incroyable diversité botanique, qui attire insectes, oiseaux et rongeurs. On a pu compter plus de deux cents espèces de plantes sur une superficie de moins de trois hectares.

En septembre 2008 une colonie de plus de 100 nids de Colletes Hederae, ou Collète du Lierre, espèce très rare d’abeille solitaire tardive, a été observée à proximité de la tombe d’Hergé.

De plus, le patrimoine funéraire monumental et décoratif des sépultures de la bourgeoisie uccloise de l’époque y est important. D’impressionnants monuments abritent les sépultures des familles des banquiers Lambert et Allard, des brasseurs Herinckx, de ministres, échevins ou bourgmestres dans différents styles, néogothique, néoclassique, art nouveau... On y trouve également les tombes des architectes Jean-Pierre Cluysenaar et Paul Hankar, ainsi que celle de la féministe Isabelle Gatti de Gamond.

cimetière du Dieweg
Cimetière du Dieweg

Pris dans son environnement général, le cimetière du Dieweg est entouré de nombreux espaces verts (Parc de Wolvendael, Marais du Broek, Parc Delvaux…) et est situé sur un versant nord du vallon du Geleytsbeek. Le cimetière se place dans un cadre remarquable et constitue de ce fait un élément important du maillage vert Ucclois et donc Bruxellois. Or, si la gestion actuelle se réalise dans les limites des compétences de l’Etat civil, elle n’est plus adaptée au regard des nouvelles directives européennes et des objectifs de conservation que confère son classement.

La réalisation d’un plan de gestion vise à dégager des solutions durables aux différents problèmes que l’on rencontre sur le site. De plus, l’élaboration de ce plan semble devenir incontournable, d’autant qu’il s’inscrit dans les objectifs de l’Agenda 21 Local. Ce plan répondra ainsi aux craintes grandissantes de nombreux citoyens ucclois amoureux de la nature de voir se dégrader ce site.

Le Cimetière du Dieweg a également été labélisé  «Réseau Nature» par l’ASBL Natagora, récompensant ainsi les efforts entrepris par la Commune d’Uccle pour favoriser le développement de la nature et de la biodiversité.

 Télécharger le Plan de gestion du Dieweg

Environnement

Adresse
Rue de Stalle 77
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h00 à 16h30

Téléphone
02/605.13.50

Courriel
environnement@uccle.brussels

Le saviez-vous?

Le cimetière du Dieweg est un véritable espace vert "place-to-be". Outre les nombreuses espèces d'animaux qu'il héberge, le cimetière abrite les tombes d'illustres personnages belges tels que : Hergé, les banquiers Lambert et Allard, les brasseurs Herinckx, les architectes Jean-Pierre Cluysenaar et Paul Hankar, ainsi que celle de la féministe Isabelle Gatti de Gamond.