Banner van de pagina LGBTQIA+

Personnes LGBTQIA+

Dans la commune toutes les identités de genres et orientations sexuelles et romantiques ont leur place et une grande importance est accordée au respect des personnes LGBTQIA+. Par conséquent, des campagnes de sensibilisation et de prévention sont régulièrement organisées, afin de permettre à la population d’avoir un autre regard sur les personnes LGBTQIA+ et de déconstruire les stéréotypes et préjugés à leur égard.

Soutien envers les personnes LGBTQIA+

Centre de Planning Familial et de Consultations d'Uccle

Vous trouverez au Centre une aide médicale (notamment gynécologique), sociale, psychologique, juridique, un accompagnement en cas de grossesse non désirée, un dépistage (TROD compris)… Le Centre est LGBTQIA+ friendly

Dénoncer des faits

Il est illégal de discriminer une personne, notamment en raison de son orientation sexuelle et romantique, son identité de genre, son expression de genre et/ou ses caractéristiques sexuelles. Si vous en êtes victime, voici quelques contacts utiles :

  • Centre interfédéral pour l'Egalité des Chances, UNIA :
  • Police : 101 (en cas d’urgences) 
  • Police d’Uccle :  02/563.96.39
  • Rainbow house :
    • Whatsapp/sms :  0492/40.84.84
    •  fiche@rainbowhouse.be
    •  (Sur rendez-vous) : Rue du Marché au charbon 42 - 1000 Bruxelles

Comment porter plainte en cas de discrimination ? 

 Consulter le site jeminforme.be

Egalité des Chances et des Genres

Adresse
Rue de Stalle 77
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h00 à 16h30

Téléphone
02/605.22.83

Courriel
egalitecg@uccle.brussels

Le saviez-vous?
  • Depuis 2003, le mariage pour les personnes du même sexe est autorisé.
  • Depuis 2018, une loi permet aux personnes qui le désirent de changer de prénom et/ou de marqueur de genre F/M, sur la base de l’autodétermination.
Questions fréquentes
  • L comme Lesbienne : une femme qui aime les femmes.
  • G comme Gay : un homme qui aime les hommes. 
  • B comme Bisexuel : une personne bisexuelle peut être attirée par une personne du même genre ou non, mais pas forcément à part égale. La bisexualité est souvent confondue avec la pansexualité qui est l'attirance sexuelle et/ou affective pour n'importe quelle personne, sans distinction de son sexe, genre ou orientation sexuelle.
  • T comme Transgenre : une personne dont l’identité de genre diffère de celle qui lui a été assignée à la naissance.
  • Q comme Queer : un mot anglais signifiant « étrange », « peu commun », souvent utilisé comme insulte envers des individus gays, lesbiennes, transgenres. Par ironie et provocation, il fut récupéré et revendiqué par des militant.e.s  et intellectuel.le.s lesbiennes/gays, bisexuel.le.s, trans, dans les années 1980. La personne qui se revendique queer désire sortir de la binarité de genre et de sexe imposée par la société et inclure les personnes intersexuées. 
  • I comme Intersexué.e : état biologique d’un.e individu.e chez lequel/laquelle coexistent des caractéristiques sexuelles primaires et/ou secondaires mâles et femelles.
  • A comme Asexuel.le : une personne qui ne ressent pas ou peu d’attirance ou de besoins sexuels et/ou revendique le droit aux relations amoureuses sans plaisir charnel.
  • + : toutes les personnes se posant des questions sur leur sexe, leur orientation affective ou sexuelle ou leur identité de genre, ainsi que les allié.e.s de la cause LGBTQIA.

 Pour plus d'informations, consulter la brochure Genres pluriels